Stress : que peut faire l’hypnose pour le stress?

Le stress : description, dangers et solutions en utilisant l’Hypnose.

Description des causes du stress

Le stress a  plusieurs causes : – des causes externes et ponctuelles : mariage, soucis financiers, trop de circulation, examen, bouchon… – des causes chroniques : travail, soucis récurrents, problèmes non résolus qu’il faut gérer, enfants, parents…

Cependant, on se stresse. Différentes personnes, face à la même situation, vont ressentir un stress qui peut être chronique et intense à pratiquement rien…

Tout vient des traits de caractère : difficulté à dire non, devoir répondre aux attentes des autres, perfectionnisme, exigence, difficulté à se détacher du travail, se mettre la pression, peur du regard des autres, de leur jugement, mal dans son corps, peur de réussir, anxiété, peur de ce qui peut arriver, éponger les autres (trop d’empathie), difficulté à aborder les personnes, à parler, souvenirs douloureux, deuil non fait, séparation difficile non digérée, angoisses…

En réponse à un stress ponctuel, l’organisme (le corps + l’esprit) produit des hormones pour se dépasser temporairement et s’adapter aux défis rencontrés.

Malheureusement, le stress chronique est prédominant.  Ce qui est très dommageable car le corps s’épuise alors et la santé se dégrade, on devient bien plus sujet aux maladies. lien en anglais : comment le stress influence la maladie

On a tous en nous une capacité, un réservoir qui peut contenir une certaine quantité de stress et de douleur. Ce réservoir est limité. Si on n’a pas développé la capacité de baisser son niveau régulièrement, par exemple en faisant du sport, de l’hypnose, de l’autohypnose, de la relaxation, en prenant du temps pour soi afin de se faire plaisir, alors il se remplit, le stress s’accumule. Quand on commence à accumuler un peu, des besoins de compensation apparaissent : boulimie, anorexie, TOC (troubles du comportement), augmentation de la consommation de tabac, d’alcool, jeu, sorties…

Quand ces compensations ne suffisent plus alors peuvent apparaître des symptômes : angoisses, phobies, insomnie, hypersomnie, cauchemars récurrents, problèmes de dos, troubles sexuels, gastrites, ulcères…

Quand on commence à avoir des angoisses, alors on commence à entrer dans une spirale négative : on commence à angoisser à l’idée même qu’on va peut être « angoisser »… Cela s’auto-amplifie… Cela mène à la dépression, au burn-out ou à d’autres symptômes invalidants.

A ce stade, il est quasi impossible de s’en sortir tout seul. Seules possibilités : les médicaments, qui ne font qu’atténuer les symptômes et/ou la douleur, ou alors une psychothérapie.

L’hypnose et l’EMDR peuvent vous aider à arrêter tout cela.

L’idéal, c’est une thérapie centrée sur les traits de caractère générateur de stress, cela vous permettrait d’éviter que tout cela puisse se répéter.

Echelle de stress : essais antérieurs de quantification.

En 1967, des chercheurs américains (Holmes et Rahe) ont mis au point une échelle de stress pour différents évènements ou situations : Faites votre total de points de stress.

  • Perte d’un enfant 150
  • Mort de conjoint 100
  • Divorce 73
  • Séparation du couple 65
  • Prison 63
  • Blessure physique, émotionnelle ou maladie 53
  • Mariage 50
  • Licenciement 47
  • Réconciliation du couple 45
  • Départ en retraite 45
  • Problème de santé d’un membre de la famille 44
  • Grossesse 44
  • Troubles sexuels 39
  • Arrivée de quelqu’un dans la famille 39
  • Changement dans l’environnement professionnel 39
  • Problèmes financiers 38
  • Mort d’un ami 37
  • Changement de fonction 36
  • Augmentation des scènes de ménages 35
  • Prêt élevé ou hypothèque 31
  • Saisie sur salaire 30
  • Modification des responsabilités professionnelles 29
  • Départ d’un enfant du foyer 29
  • Difficultés avec la belle-famille 29
  • Grand succès personnel 28
  • Reprise ou abandon du travail du conjoint 26
  • Début ou fin d’études 26
  • Changement dans les conditions de vie 25
  • Changements d’habitudes 24
  • Difficultés avec son chef 23
  • Changement d’horaires (travail, vie) 20
  • Déménagement 20
  • Changement de lieu d’études 20
  • Changement dans les loisirs 19
  • Changement dans la pratique religieuse 19
  • Changement dans la vie sociale 18
  • Prêt de moins de 30 000 € 17
  • Changement d’habitudes de sommeil 16
  • Changement dans les réunions de famille 15
  • Changement dans les habitudes alimentaires 15
  • Vacances 13
  • Noël 12
  • Contraventions 11

Il est bien évident qu’un même évènement peut générer plusieurs choses sur cette liste, à chaque fois il faut ajouter…

Toutes les choses émotionnellement difficiles comptent ! Les relations avec ses parents, des souvenirs d’enfance ou d’évènements encore douloureux, le regard des autres, ne pas apprécier son corps…

De plus, les comportements de compensation ou les symptômes présents sont eux-mêmes générateurs d’un stress assez élevé…

Dangers du stress

Ces auteurs ont trouvé que :

* Les personnes qui totalisent 300 et plus ont 80% de probabilité de tomber malades bientôt.
* Pour ceux qui ont entre 150 et 299, cela descend à 50%
* Pour ceux qui ont moins de 150, leur probabilité descend à 37%.

Il est évident que d’une personne à l’autre le même type d’évènement n’a pas le même impact mais cela donne un bon ordre d’idée.

Stratégie et Solutions pour vivre mieux ou même être heureux dans un monde favorisant le stress

Tout d’abord, changer pour diminuer le stress que l’on se cause à soi-même :

  • Apprendre à dire non
  • Réduire tous les traits de caractères très utilisés aux travail
  • Apprendre à se sentir bien dans son corps
  • Evacuer la douleur et la souffrance causées par des souvenirs douloureux, des situations
  • Apprendre à ne pas être trop affecté par le regard et le jugement des autres
  • Prendre confiance en soi et se poser beaucoup moins de questions
  • Apprendre à prendre du temps pour soi
  • liste non limitative, mettez ici les croyances positives que vous voudriez avoir…

Et l’hypnose peut vous aider à y arriver facilement et rapidement.

Puis adopter une meilleure hygiène de vie (du sport qui vous fait plaisir), une alimentation équilibrée, prendre du temps pour soi, se faire plaisir.

Puis apprendre des méthodes de relaxation ou d’évacuation du stress : yoga, auto-hypnose, méditation…

On a rarement le temps au travail de faire du sport, mais qu’on peut prendre 15 minutes de pause pour soi après son repas! Vous pouvez apprendre l’auto-hypnose pour vous consacrer à vous même pendant 15 minutes!