Pour les Adultes et Enfants surdoués, à Haut Potentiel ou intellectuellement précoces

Enfant, mes parents ne m’ont pas appris à prendre soin de mon esprit, ni à me construire, c’est normal. C’est normal, car eux non plus ne savaient pas comment faire! Mais vous, vous pouvez apprendre…

Vous qui me lisez et qui vous sentez peut être concerné par ce sujet, voici ci-dessous quelques éléments pour les comprendre (ou vous comprendre), les aider dans leur vie actuelle, dans leur évolution.

Tout d’abord, un lien vers l’Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces.

Spécifiquement, je peux aider ces personnes et ces enfants au niveau du coté “éponge“, dû à un excès d’empathie et aussi avec les stratégies d’auto-sabotage ou d’auto-dévalorisation mises en place et bien sûr, le stress, l’anxiété, le mal-être accumulé.

Et puis un document, écrit par quelqu’un de très bien, dont je donne quelques extraits.

A propos de Douance par Lara M.-J.

Lien vers le document complet : a-propos-de-douance

Chaque être humain est unique. Il est unique par son bagage génétique et par son expérience vécue
qui continue à modeler ce bagage génétique après la conception. Nous sommes tous le produit de
facteurs innés (génétiques) et acquis (le vécu, l’influence du contexte extérieur).

[…]

Nous avons tous des spécificités dans notre façon de percevoir le monde qui nous entoure, notre
façon de « traiter » cette information, d’y répondre, de mémoriser, de concevoir des abstractions,
d’utiliser le langage etc. Nous avons tous une intelligence unique, avec plus ou moins de différences
avec les autres selon le domaine considéré.

[…]

Cette différence de fonctionnement cognitif est surtout un potentiel. Les individus dits « à haut
potentiel » ne vont pas forcément développer leurs capacités à la hauteur de ce qu’il pourrait être. Il y
a toujours eu des individus qu’on pourrait qualifier de « surdoués » : certains sont devenus des génies
scientifiques, artistiques, humanistes ou politiques. D’autres sont passés complètement inaperçus
parce que leur différence n’était pas forcément un atout dans le contexte de leur vie.
Ce « haut potentiel cognitif », -ou ce « don » si l’individu a pu le développer-, ne sont qu’UN des
multiples facteurs qui composent la personnalité de l’individu (comme la couleur de ses yeux ou sa
taille). Celui-ci est aussi le résultat d’une histoire personnelle, familiale, civilisationnelle etc..
=> Ce sont des évidences…mais des évidences qu’il faut garder en tête quand on se promène sur les
sites dédiés aux enfants doués, où le discours ambiant est parfois très élitiste, voir carrément
insupportablement méprisant envers « ceux qui n’ont pas un QI de génie» ! Malheureusement
l’amalgame « haut potentiel » = « petit génie matheux et supérieur» a complètement imprégné
l’imaginaire collectif. C’est un cliché qui a la vie dure et qui empêche une véritable prise de
conscience des besoins et des difficultés des 2-3% de la population concernée. Ces individus
« font peur »…alors que leur épanouissement et leur acceptation pourraient représenter une richesse
énorme pour la société ! Une société qui n’accepte pas ses handicapés, n’accepte pas la
différence quelle qu’elle soit.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En conformité avec le RGPD. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible et analyser occasionnellement l'audience. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela. En règle avec le RGPD.

Fermer